section header FR

Atelier national des biens immobiliers 2020 de l'IBIC 
(Édition virtuelle)
Un GC à guichet unique : L’art de l’intégration

Demande de présentations
(RÉVISÉ)

Date limite de soumission le 14 aout 2020

L'IBIC a pris la décision de présenter virtuellement l'atelier national sur les biens immobiliers 2020 de l'IBIC. La demande de présentations a été révisé pour se concentrer sur un certain nombre de nouvelles priorités et répondre à la nouvelle réalité dans laquelle nous vivons et travaillons.

Téléchargez le formulaire d'application

Téléchargez la fiche d'information

 

OBJECTIFS DE L’ATELIER 

Le thème de l’Atelier national sur les biens immobiliers (ANBI) 2020 de l’IBIC est Un GC à guichet unique : L’art de l’intégration.

L’Institut des biens immobiliers du Canada (IBIC) et le comité organisateur de l’ANBI vous invitent à proposer des présentations sur les sujets suivants. N’hésitez pas à proposer des présentations en français. 

 

L’art de faire évoluer le milieu de travail : Où est votre nouveau milieu de travail? 

Au cours des 12 à 18 prochains mois, la plupart des ministères mettront en œuvre et appuieront des stratégies de retour au travail affectant le lieu de travail, tant sur la façon dont que sur le lieu de travail. La discussion est bien engagée mais l'opportunité est d'apprendre en collaboration pendant une période très dynamique. Ce volet offre une excellente plate-forme pour partager des idées et pour ceux qui dirigent la charge, une occasion de présenter les premiers résultats et des pistes créatives pour l'avenir. Nous vous invitons à parler de tout, du bien-être mental à l'utilisation de l'espace et tout le reste. L'innovation en temps partagé en milieu de travail est maintenant!

L’effectif des biens immobiliers est à la fois la première ligne et le pilier de la réussite des entreprises et du gouvernement. Comment allons-nous transformer le milieu de travail en quelque chose de nouveau sans détruire les éléments de son passé qui méritent d’être conservés? Comment l’environnement de travail de demain sera-t-il conçu pour que les gens travaillent ensemble tout en préservant une distanciation physique? Comment intégrer et concevoir le travail à distance, qui deviendra probablement une solution de rechange beaucoup plus largement répandue, au travail sur place?

Le présent volet offre aux professionnels de l’immobilier un forum pour discuter de l’état actuel de la reprise des activités et comprendra : des mises à jour sur les orientations fédérales, la mise en œuvre et les meilleures pratiques; la collaboration horizontale et la façon dont les TI, les RH, les finances, les biens immobiliers et la santé se sont réunis si rapidement pour s’adapter et planifier l’avenir; les plateformes technologiques et la continuité des activités; et, comment gérer la gestion du changement post-COVID, les changements de culture et le développement de la main-d’œuvre.

Par exemple, comment les choix de distanciation sociale ont-ils une incidence sur l’infrastructure d’une ville, et comment les employeurs et les employés envisagent-ils de retourner au travail? Qu’adviendra-t-il s’il y a des effets à long terme sur les biens immobiliers? Les gens voudront-ils travailler à domicile et éviter les transports en commun ou préféreront-ils travailler dans un endroit situé en dehors du centre-ville où ils peuvent se rendre au travail en vélo ou en voiture?

Le milieu de travail a-t-il été redéfini de façon permanente? Certaines des nouvelles habitudes et façons de travailler seront-elles maintenues? Comment le milieu de travail a-t-il été redéfini? La frontière entre l’informatique et les biens immobiliers devient floue. De plus, la ligne de démarcation entre les biens personnels, privés et publics qui soutiennent ou constituent le milieu de travail est une considération très réelle. Quelles sont les implications de ces nouvelles façons de faire, en supposant que le travail à domicile devienne la norme pour beaucoup plus de personnes qu’on ne le prévoyait il y a seulement quelques mois? Comment pouvons-nous tirer le meilleur parti de nos portefeuilles de biens immobiliers pour mieux soutenir la nouvelle façon de faire les choses?

  

L’art de mettre en place des politiques et des programmes dans une perspective à long terme : prédire l’avenir

Aucune discipline ne fonctionne en silo; l’immobilier n’échappe pas à la règle. De nos jours, le professionnel de l’immobilier doit être un maître de la collaboration et un acteur de la définition des multiples exigences et priorités de la prise de décision, tout en ne perdant jamais de vue le fait qu’en fin de compte, les biens immobiliers doivent être à la hauteur des besoins des gens qui les utilisent. De plus, il existe une dynamique mondiale croissante pour orienter les fonds de relance économique post-COVID des gouvernements vers la modernisation des parcs immobiliers existants afin de maximiser la performance des bâtiments, l’efficacité énergétique, la résilience et la durabilité ainsi que la santé des occupants. Il s’agit là d’une occasion unique pour le gouvernement fédéral de faire preuve de leadership au sein de son propre portefeuille de bâtiments, tout en renforçant les secteurs des services de construction et de l’efficacité énergétique de notre économie.

Ce vaste volet examine les résultats et les recommandations de l’examen des immobilisations du gouvernement du Canada, la réinitialisation et l’ajustement des politiques pour répondre aux défis liés à la pandémie, la progression de la stratégie fédérale de développement durable, et les répercussions de la pandémie sur les programmes et les portefeuilles immobiliers fédéraux et l’évolution des besoins futurs. Quel est l’état actuel du portefeuille immobilier fédéral? Quelles sont les possibilités d’améliorer le fonctionnement des bâtiments et d’économiser l’argent des contribuables? Quels sont les obstacles qui entravent l’avancement de ces projets? Quel est l’effet attendu à long terme de la pandémie sur les immeubles commerciaux? Un surplus de locaux vacants? Des loyers plus ou moins élevés, qui seront les locataires, quel équipement sera requis, etc. Comment les sociétés de gestion immobilière s’adaptent-elles? Comment leurs services évoluent-ils? 

 

L’art d’échafauder des systèmes axés sur les technologies et de la durabilité des infrastructures : rendre notre portefeuille plus intelligent

Ce volet a pour objet d’explorer comment la collaboration interfonctionnelle entre professionnels de l’immobilier et ceux d’autres secteurs comme les TI et les RH peut générer des idées novatrices pour améliorer le rendement des bâtiments et la productivité des occupants, ainsi que pour s’adapter à l’évolution des besoins.

Des tendances comme l’essor de l’intelligence artificielle, de l’apprentissage automatique et de l’analyse de données gérées par infonuagique permettent de créer de nouvelles façons d’optimiser la gestion des établissements et des biens. En quoi auront-elles une incidence sur les biens fonciers du gouvernement fédéral? Comment peut-on adapter les établissements à l’évolution des besoins et des technologies? Nous discuterons de ces questions et d’études de cas démontrant l’impact à long terme des initiatives interfonctionnelles.

Le présent volet offrira aux participants qui œuvrent dans les domaines de la construction et de la maintenance des bâtiments, dans une optique de développement durable, l’occasion d’intégrer les enseignements de divers projets en comprenant les méthodes à suivre pour les réaliser, en acquérant des connaissances sur les différents programmes d’homologation, y compris la dernière version de LEED pour un bilan carbone à somme nulle, et en comprenant les différentes approches pour la gestion durable du cycle de vie des biens fonciers du gouvernement.

 

PROPOSITIONS DE PRÉSENTATION 

Les résumés des présentations doivent être soumis en utilisant le formulaire de soumission. Les résumés doivent comporter un maximum de 500 mots et inclure l’objectif de la présentation et les biographies de chacun des présentateurs. Le résumé peut être soumis en français ou en anglais et doit être soumis à l’adresse de courriel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Veuillez noter que la tranche horaire attribuée est de 45 minutes, y compris la période de questions et réponses. Les présentations seront sélectionnées pour être incluses dans le programme préliminaire sur la base d’un examen par les pairs effectué par un groupe d’experts. 

 

PRÉSENTATIONS FINALES 

Les présentations finales doivent être soumises sous forme de fichier PowerPoint de l0 Mo ou moins. Les présentations des ateliers seront rendues accessibles sur le site Web de l’IBIC (www.rpic-ibic.ca) après l’atelier.

 

LANGUES OFFICIELLES 

Les soumissions initiales de proposition de présentation peuvent être rédigées en français ou en anglais. Tous les titres, les objectifs, les descriptions des présentations finales et les biographies des conférenciers qui ont été acceptés ainsi que les présentations PowerPoint qui rendent crédit à des auteurs à l’emploi du gouvernement fédéral devront être soumises en français et en anglais. Les traductions des titres et des descriptions des présentations ainsi que les biographies des conférenciers doivent être soumises deux semaines après la confirmation d’acceptation à l’atelier.

Les présentateurs peuvent donner leur présentation en français ou en anglais. Veuillez l’indiquer sur le formulaire de soumission du résumé.

 

INSCRIPTION DU PRÉSENTATEUR  

Tous les présentateurs sont encouragés à participer à l’atelier sans son intégralité et une inscription gratuite de deux jours est offerte par présentation acceptée (jusqu’à épuisement des stocks). Les présentateurs qui souhaitent s’inscrire doivent le faire d’ici le 2e octobre 2020. L’inscription gratuite inclut l’atelier seulement et n’inclut pas les frais de la Journée de perfectionnement professionnel.

 

Échéance pour les formulaires de soumission des présentations

Le 14 aout 2020

Avis aux auteurs

Le 28 aout 2020

Échéance des résumés traduits *

Le 4 septembre 2020

Échéance de l’ébauche du fichier PPT

Le 2 octobre 2020

Échéance d’inscription du présentateur

Le 2 octobre 2020

Échéance de la version finale du fichier PPT

Le 30 octobre 2020

Échéance du fichier PPT traduit*

Le 6 novembre 2020

 
*Nous encourageons tout le monde à soumettre leur présentation dans les deux langues officielles.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web de l’Atelier national des biens immobiliers de l’IBIC 2020 : http://rpic-ibic.ca/fr/evenements/atelier-national-de-biens-immobiliers-bi/atelier-national-bi-2020

 

Questions fr

fb icon   Twitter icon   linkedIn icon