section header FR

Atelier national des biens immobiliers 2020 de l'IBIC 
(Édition virtuelle)
Un GC à guichet unique : L’art de l’intégration

Journée de perfectionnement professional

Le comité d'organisation du RPNW est heureux d'offrir les sessions de formation suivantes. Chaque session se déroulera de 11 h à 17 h HNE / de 8 h à 14 h PST.

Les places virtuelles seront limitées, alors assurez-vous de vous inscrire tôt. Des rabais sur les inscriptions multi-sessions sont disponibles.

Les options de formation comprennent:

 

Gestion du carbone : Stratégie de haut niveau et marchés de services énergétiques

Les efforts requis pour atteindre les cibles de réduction des émissions de GES fixés par le gouvernement fédéral sont encore considérables. Bien que les émissions de GES de l’environnement bâti ne constituent pas une très grande proportion des émissions canadiennes, de nombreux experts conviennent que la gestion durable du cycle de vie des bâtiments représente, au moins à court terme, la meilleure occasion de réduire considérablement les émissions de GES au Canada. En effet, la technologie, le savoir-faire et les mécanismes de financement nécessaires pour décarboner le parc immobilier sont facilement disponibles.

Objectifs

  1. Apprendre à élaborer une stratégie de gestion du carbone.
  2. Comprendre le rôle de l’efficacité énergétique dans la gestion du carbone.
  3. Maîtriser la façon de tirer parti des marchés de services énergétiques pour soutenir la décarbonisation de vos bâtiments.

Présenté par : Geneviève Gauthier, directrice nationale – Services d’experts-conseils, Econoler

 

Approvisionnement autochtone

Le gouvernement du Canada (GC) possède actuellement un certain nombre d’instruments de politique pour encourager la participation des Autochtones au processus d’approvisionnement fédéral :

  • Marchés réservés dans le cadre de la Stratégie d’approvisionnement auprès des entreprises autochtones (SAEA), créée en 1996;
  • Contrats réguliers : contrats non réservés dans le cadre de la SAEA attribués à des entreprises autochtones;
  • Plans d’avantages sociaux autochtones/composantes de participation;
  • Contrats attribués en vertu d’ententes sur les revendications territoriales globales;
  • Autres activités d’approvisionnement des Autochtones;
  • Initiative de modernisation de l’approvisionnement auprès des Autochtones, lancée en 2017.

L’application de ces instruments de politique pour accroître la participation des entreprises autochtones aux marchés publics n’a pas fonctionné aussi bien que prévu. De plus, en 2020, la responsabilité de la modernisation de l’approvisionnement est passée des Services aux Autochtones Canada à Services publics et Approvisionnement Canada. L’objectif est beaucoup plus large, englobant tout ce qui précède, y compris la sensibilisation, la formation et la gouvernance. Faire des affaires avec les entreprises autochtones peut parfois différer de celles de leurs homologues qui bénéficient de marchés non réservés – l’établissement de relations et la compréhension de leur paysage culturel contribuent grandement à ce que nous réussissions la viabilité économique et l’autodétermination des communautés autochtones.

Les projets d’infrastructure, de construction, d’entretien, d’énergie et d’écologisation sont des marchés verticaux dans lesquels les entreprises autochtones ont la capacité de répondre à nos besoins en tant que clients du gouvernement du Canada. En tant que clients du gouvernement du Canada, nous pouvons, en tant que collectivité, appuyer la réalisation des objectifs fixés grâce à la modernisation de la politique d’approvisionnement auprès des Autochtones.

Objectifs

  1. Démystifier l’Initiative de modernisation de l’approvisionnement du GC auprès des Autochtones.
  2. Faciliter la participation des entreprises autochtones à l’approvisionnement du GC en fournissant l’information, les outils et l’intérêt pour accéder aux possibilités de contrat.
  3. Acquérir les connaissances nécessaires pour élaborer et appliquer une approche de l’approvisionnement autochtone adaptée à chaque ministère.

Présenté par : Services aux Autochtones Canada, Services publics et Approvisionnement Canada, ministère de la Défense nationale, Innovation7

  

L’art du possible : Exploiter l’analyse des données pour obtenir de « vrais » résultats

La COVID-19 a changé notre façon de travailler et de vivre. Tout le monde étant en quarantaine ou en auto-isolement, nous n’avons jamais été aussi séparés. Cependant, contrairement aux générations précédentes qui ont subi des pandémies similaires, nous n’avons jamais été aussi intégrés à l’échelle mondiale grâce à la technologie. Et ce sera probablement aussi la technologie – méthodologies informatiques avancées et analyses de données – qui nous aidera en tant que société et en tant que professionnels de l’immobilier, à nous remettre plus rapidement des effets de la pandémie.

Nous reconnaissons également que la collectivité des biens immobiliers du gouvernement fédéral doit maintenant, plus que jamais, miser sur les avancées de l’analyse de données afin de prendre des décisions éclairées pour leurs équipes et les Canadiens.

De quelles données les professionnels des biens immobiliers fédéraux ont-ils besoin pour gérer leurs biens? Comment peuvent-ils exploiter les dernières technologies – système d’acquisition et de contrôle de données à grande échelle [Big SCADA], Internet des objets, apprentissage machine – et l’analyse de données pour recueillir des renseignements qui leur permettront, à eux et à leurs organisations, de prendre les meilleures décisions possible? Celles qui donnent de vrais résultats : économies de coûts, réduction des gaz à effet de serre, amélioration des normes professionnelles – voire une amélioration des relations avec les Canadiens desservis par vous et votre ministère?

Notre série de webinaires en quatre parties vous guidera, vous et votre équipe, à travers les principes élémentaires de l’analyse de données des meilleures pratiques pour les professionnels des biens immobiliers fédéraux. Nous commencerons par passer en revue les types de données que les experts en biens immobiliers fédéraux ont besoin de recueillir pour prendre des décisions clés, où trouver ou recueillir de bonnes données et les fondamentaux des meilleures pratiques de données et de l’analyse de données. Ensuite, nous passerons en revue les études de cas pertinentes où l’analyse de données a été appliquée dans quatre principaux domaines de biens immobiliers : approvisionnement, gestion de projet, gestion des actifs et opérations. Dans notre troisième module, nous demanderons aux participants de prendre part à une étude de cas pratique appliquant l’analyse de données pour atteindre des objectifs de durabilité, et nous terminerons par une table ronde interactive avec des experts en analyse de données animée par un spécialiste des biens immobiliers fédéraux.

L’atelier que nous proposons sera présenté sous forme de série en quatre parties :

  • Partie I : Analyse de données des biens immobiliers fédéraux 101
  • Partie II : Études de case en biens immobiliers
  • Partie III : Comment l’analyse de données peut appuyer vos objectifs de durabilité
  • Partie IV : Table ronde : Où l’analyse de données mène-t-elle les biens immobiliers

Présenté par : Stantec Consulting Inc. et PwC.

 

Gestion des actifs pour réduire les risques et améliorer la résilience de votre organisation

La gestion des actifs est la capacité d’une organisation de valoriser ses actifs, qu’ils soient physiques ou intangibles, en trouvant un équilibre optimisé entre le coût, le rendement et le risque. Premièrement, un cadre de gestion des actifs sera mis en exergue, y compris les sujets suivants : stratégie et planification, prise de décisions en matière de gestion des actifs, exécution du cycle de vie, information sur les actifs, organisation et personnes, risque et examen. Deuxièmement, la manière dont les gestionnaires abordent le risque et la résilience sera discutée plus en détail en tenant compte de l’évolution du milieu de travail. Troisièmement, deux études de cas sur la gestion des actifs seront présentées pour recueillir de l’information sur les actifs, transformant ainsi les données en tableau de bord, ce qui habilite les décideurs et réduit les risques. Une attention particulière sera accordée à l’incidence du nouveau lieu de travail sur le processus de gestion des actifs tout au long de leur cycle de vie, tels que les systèmes de chauffage, de ventilation et conditionnement d’air (CVCA), et à la manière dont les gestionnaires de biens peuvent mieux intégrer les indicateurs du lieu de travail, tels que l’indice d’adéquation.

Présenté par : Institute of Asset Management – Canada, Université d’Ottawa, VFA

 

Partenariats publics-privés – De la théorie à la gestion des contrats

Le but de la séance est de fournir aux participants :

  • une introduction à la théorie des partenariats publics-privés;
  • un aperçu du contexte des programmes et des services fédéraux;
  • une compréhension des composantes clés des PPP, notamment :
    • l’élaboration d’une analyse de rentabilisation;
    • la délimitation des processus d’approbation et des délais d’exécution;
    • la réalisation des études techniques et d’optimisation des ressources et leur rôle dans les processus de passation des marchés PPP;
    • l’élaboration des contrats et de la myriade d’annexes connexes;
    • l’évaluation et la sélection des projets potentiels;
    • le niveau élevé de transparence dans le processus de passation des marchés;
    • la gestion des contrats.

Présenté par : Services publics et Approvisionnement Canada

 

Stratégie d’accessibilité du gouvernement du Canada

Le but de la séance est de fournir aux participants :

  • une introduction à la Loi canadienne sur l’accessibilité, le principe de « Rien sans nous » et à ce que cela signifie pour les ministères fédéraux;
  • un aperçu de la vaste consultation menée à la fois avant la législation et pendant l’élaboration des stratégies de mise en œuvre, y compris certaines données statistiques;
  • une présentation complète portant sur tous les aspects de la stratégie ou du programme d’accessibilité du gouvernement fédéral, notamment :
    • la présentation au Conseil du Trésor;
    • les ministères responsables;
    • le modèle de gouvernance;
    • les cinq objectifs principaux;
    • les plans d’action relatifs à chacun des cinq objectifs principaux;
    • les délais d’exécution;
    • les réglementations requises – pourquoi, qui, quoi, quand;
    • les priorités établies et le plan d’action préparé pour la mise en œuvre.

Présenté par : Bureau de l’accessibilité au sein de la fonction publique, Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada; Bureau d’accessibilité, Services publics et Approvisionnement Canada; Emploi et Développement social, Sécurité publique Canada, Organisation canadienne d’élaboration de normes d’accessibilité

 

Questions fr

fb icon   Twitter icon   linkedIn icon